Exposition Hans Hartung au Musée d’Art Moderne de Paris

Découvrez l’exposition Hans Hartung au Musée d’Art Moderne de Paris du 11 octobre 2019 au 1er mars 2020. Après d’importants travaux de rénovation, le Musée a ré-ouvert ses portes et propose cette exposition temporaire pendant 5 mois.

Hans Hartung, La Fabrique du Geste : une rétrospective de l’artiste peintre, photographe et architecte français, d’origine allemande.

Retrouvez toutes les infos pour préparer votre visite, en réservant notamment vos billets coupe-file en ligne. Toutes les infos pratiques : horaires d’ouverture, accès en transport en commun, tarifs, collections permanentes…

Que voir à l’exposition Hans Hartung au Musée d’Art Moderne de Paris ?

Rétrospective exceptionnelle

Le Musée d’Art Moderne de Paris avait consacré une rétrospective à Hans Hartung en 1969. En 1980, c’est une exposition rassemblant plus de 300 oeuvres de l’artiste. Après des expositions consacrées à Mark Rothko, Zao Wou-Ki, Bridget Riley, Sonia Delaunay, Serge Poliakoff, Bernard Buffet, Karel Appel ou encore Jean Fautrier, c’est une rétrospective exceptionnelle qui se déroule jusqu’au 1er mars 2020.

Une sélection de près de 300 oeuvres à découvrir. Des chefs d’oeuvre issus de collections publiques privées, françaises et internationales, dont une grande part provient de la Fondation Hartung-Bergman.

RESERVER

Parcours de l’exposition Hans Hartung, La Fabrique du Geste

Le parcours de l’exposition est à la fois chronologique et transversal. Il se compose en 4 grandes parties.

Exposition Hans Hartung 2019
Affiche de l’Exposition Hans Hartung, La Fabrique du Geste – Musée d’Art Moderne de Paris

1904-1939 : vers l’abstraction

Cette première section se consacre notamment aux premières aquarelles réalisées en 1920 alors que l’artiste était encore au Lycée. Il débute sa carrière par des explorations. Admirateur de Rembrandt et Goya, il découvrira le cubisme et réalisera des copies en simplifiant les motifs. Après avoir expérimenté plusieurs styles, il semble trouver sa voie dans les années 1930 : vers l’abstraction.

1940-1956 : peindre à tout prix

Engagé dans la Légion étrangère pendant la guerre, il devient difficile de poursuivre son activité, notamment pour des raisons matérielles. Toutefois, plusieurs oeuvres voient le jour et mettent en relief la difficulté qu’il a pu avoir à les réaliser. Des oeuvres violentes pleines d’angoisse, en inspiration du tableau « Guernica » de Pablo Picasso. Invalide de guerre, Hans Hartung poursuit sa carrière avec de nouvelles oeuvres au format plus grand et une volonté d’employer le signe noir sur fond coloré. Puis, en raison de ses contraintes physiques, il adaptera ses créations sur des formats plus petits.

1957-1970 : agir sur la toile

Spécialiste du travail sur papier avec une belle quantité de pastels réalisés, l’artiste s’ouvre, dans les années 1960, à de nouvelles techniques : spray, pistolet de carrossier, aérosol… Des outils avec des couleurs restreintes et des superpositions de couleurs particulières. Hans Hartung utilise alors la technique du grattage.

1971-1989 : le geste libéré

La production d’oeuvres s’amplifie dans les années 1970. L’artiste ose des couleurs proches de l’époque pop. En 1973, il réalisera plus de 800 oeuvres ! Place également aux peintures sur carton et à de nouveaux outils : serpette, tyrolienne, pulvérisateur… Hans Hartung trace, gratte, abrase, brosse… Un geste libéré !

Transversalité

L’exposition propose également des sections spécifiques de manière transversale. Par exemple, la photographie. En effet, ce fut l’une des grandes passion de l’artiste. Une sélection de photographies est à retrouver.

Le parcours permet également des focus sur la céramique, l’oeuvre gravée, les ateliers, des documents et archives ainsi que des documents audiovisuels.

Horaires d’ouverture

Expo ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne chaque jeudi jusqu’à 22h. Fermée les lundis, le 25 décembre 2019 ainsi que le 1er janvier 2020.

En raison du plan Vigipirate risque d’attentat, un contrôle des sacs et bagage est effectué. A noter que les valises plus grosses que celles de taille cabine ainsi que les sacs à dos de grande taille sont interdits.

Tarifs et billets coupe-file de l’exposition Hans Hartung

Billet Plein tarif : 14,70 euros. Réservez en ligne votre billet coupe-file afin d’accéder rapidement et de manière prioritaire à l’exposition Hans Hartung. Vous gagnerez ainsi du temps et éviterez la foule et la queue du guichet sur place.

Réservez en ligne vos entrées prioritaires avec notre billetterie partenaire, Fnac Spectacles. Choisissez la date de votre visite ainsi qu’un horaire d’entrée. Le créneau d’entrée choisi est valable 1h. Temps de visite libre.

E billet coupe-file sur smartphone ou à imprimer. Vous pouvez également retirer votre billet dans l’un des magasins du réseau FNAC. Attention, au guichet du Musée, pas de retrait de billets achetés en ligne.

RESERVER

Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minimas sociaux (sur présentation d’un justificatif). Tarif réduit disponible au guichet sur place pour les 18/26 ans.

L’accès aux collections permanentes du Musée d’Art Moderne de Paris est gratuit. Profitez en pour les découvrir après votre visite de l’exposition Hans Hartung. Seul l’accès aux expositions temporaires est payant.

Visites guidées et ateliers autour de l’exposition Hans Hartung

Visites, conférences et ateliers

  • D’une durée de 1h30, des visites conférences sont proposées le mardi à 14h30, le jeudi à 19h, le vendredi à 12h30 ainsi que les samedis et dimanches à 14h30. Pas de réservation. Tarif de 7 euros à régler sur place + billet d’entrée à l’exposition.
  • Contemplation des oeuvres avec pratique du Wuato le 24 janvier à 14h. Atelier spécifique le 8 mars à 15h à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.
  • Passez à l’action avec cette visite atelier pour découvrir et dessiner les oeuvres des collections du Musée. Une initiation qui s’adresse au plus grand nombre.

Retrouvez toutes les infos dans l’agenda.

Animations pour les enfants

  • Baby Visite le 12 février à 15h. Une visite exceptionnelle de l’exposition Hans Hartung complétée par des exercices de Yoga et de Wuato. Visite culturelle relaxante !
  • De nombreux ateliers, visites et animations à destination des 4/6 ans et 7/10 ans sont proposés tout au long.

Tarifs et infos dans l’agenda.

Comment aller à l’exposition Hans Hartung ?

Situation

L’exposition Hans Hartung, La Fabrique du Geste, se déroule au Musée d’Art Moderne de Paris qui se situe dans le 16ème arrondissement de Paris.

Adresse  : 11 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Quelles lignes de métro pour y accéder ?

Bonne nouvelle ! Les transports en commun permettant d’aller voir l’exposition Hans Hartung sont nombreux. A vous de faire votre choix même si je recommande toujours le métro, très pratique et rapide, ou le RER C qui vous laisse à proximité.

  • Métro : les stations Alma-Marceau et Iéna sont les plus proches en empruntant la ligne 9. La station Trocadéro (lignes 6 et 9) est à 9 minutes à pied.
  • RER : la station Pont de l’Alma du RER C est à proximité. Une fois arrivé, traversez la Seine à l’aide de la passerelle Debilly située en face. Vous arriverez ainsi au Musée d’Art Moderne de Paris en quelques minutes.
  • Bus : arrêt Iéna pour les lignes 32 et 82, arrêt Alma-Marceau pour les lignes 42, 80 et 92, arrêt Musée d’Art moderne pour la ligne 72
  • Batobus : descendez à la station Batobus – Tour Eiffel. En 15 minutes à pied, vous rejoindrez le Musée.
Poursuivez votre visite de Paris avec à proximité immédiate du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, de nombreux musées. Découvrez le Musée Yves Saint Laurent Paris, le Musée Guimet des arts asiatiques, le Palais de Tokyo ou encore le Musée du quai Branly Jacques Chirac.

Visiter l’exposition Hans Hartung avec un handicap

Les expositions temporaires et la collection permanente du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris sont accessibles gratuitement aux personnes en situation de handicap (sur présentation d’un justificatif) ainsi qu’à leur accompagnateur. Des ascenseurs PMR permettent ainsi de visiter l’ensemble des espaces d’exposition.

Des ateliers en langue des signes française sont proposés. Egalement des visites commentées en lecture labiale pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que des visites conférences orales pour les personnes non-voyantes ou malvoyantes. Découvrez toutes les infos sur l’accessibilité !

Que voir d’autre au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ?

Le Musée d’Art Moderne de Paris est un musée d’art français accueillant près de 800 000 visiteurs chaque année. Il présente des collections d’Art contemporain depuis le fauvisme et d’Art moderne. Géré par Paris Musées, le Musée appartient à la Ville de Paris.

Riche de 15 000 oeuvres (peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies…), il possède des oeuvres exceptionnelles des maîtres tels que : Pablo Picasso, Henri Matisse, Georges Braque, Pierre Bonnard, Edouard Vuillard, Robert Delaunay, Christian Boltanski, Pierre Soulages, Victor Vasarely

Site officiel : http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-hans-hartung

Parmi les autres expositions du moment à Paris à ne pas louper, l’exposition Soulages au Musée du Louvre, l’exposition Charlotte Pierrand à la Fondation Louis Vuitton ou encore l’exposition Francis Bacon au Centre Pompidou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.