Exposition Calder-Picasso au Musée Picasso : infos pratiques et tickets

L’exposition Calder-Picasso est présentée au Musée Picasso à Paris du 19 février au 25 août 2019. Après l’exposition Picasso Bleu et Rose organisée au Musée d’Orsay, place donc à cet événement culturel.

Le Musée Picasso est le premier musée national français consacré à la vie et à l’œuvre de Pablo Picasso ainsi qu’aux artistes avec lesquels il fut lié. Une prestigieuse collection permanente est notamment à découvrir mais également des expositions temporaires.

C’est un événement culturel à ne surtout pas louper ! Infos pratiques (horaires, tarifs…), détails du parcours de l’exposition… retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour optimiser votre visite. Réservez également vos billets coupe-file en ligne !

L’exposition Calder-Picasso : tout un programme !

Evénement organisé en partenariat avec la Calder Foundation, New York et la Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte (FABA). Exposition co-produite avec le Museo Picasso Málaga où elle sera présentée du 24 septembre 2019 au 2 février 2020.

Que voir ?

Le Musée consacre une excellente exposition à deux des artistes les plus novateurs de l’art du 20ème siècle : Alexander Calder et Pablo Picasso. Les liens entre les deux maîtres sont nombreux. Mais, parmi eux, le point de résonance essentiel semble être la manière d’explorer le vide, ou l’absence d’espace.

L’importante exposition Calder-Picasso compte 120 oeuvres. Ces dernières permettent donc de découvrir comment les deux artistes ont chacun à leur manière, traité le sujet du « vide ». Ce thème a été le plus commun à leurs expérimentations artistiques. Approche plus intellectuelle pour Calder et plus intimiste pour Picasso.

Le parcours de l’exposition

exposition Calder-Picasso au Musée Picasso
Exposition Calder-Picasso au Musée Picasso à Paris

L’exposition Calder-Picasso démarre avec une maquette en fer de Pablo Picasso (« Figure : projet pour un monument à Apollinaire ») et un mobile d’Alexander Calder. Présentation et représentation du « non-espace » à l’honneur.

Le parcours de l’expo invite ensuite à « capturer le vide ». Un instant historique ! En effet, en 1931, Picasso fut invité par Calder à l’exposition « Alexandre Calder : Volumes-Vecteurs-Densités/Dessins-Portraits ». Une visite privée qui permettra aux deux hommes de se rencontrer. Parmi les oeuvres présentées ce jour-là, deux sont présentes à cette exposition. C’est le cas de « Croisière » réalisée avec du fil de fer fin et épais.

La section « dessiner dans la suite » invite les visiteurs à découvrir plusieurs oeuvres de Calder en fil de fer. Puis, Picasso revient à l’honneur avec une thématique sur « le vide et le plein ». « Femme au fauteuil rouge » et « Tête de femmes » y sont présentées.

Puisque la thématique du « vide » est le pilier central de l’exposition, direction la « suspension » et la « sculpture du vide ». Ensuite, direction « l’atelier » avec deux huiles sur toile exceptionnelles : « L’atelier de la Californie » de Picasso et « My shop » de Calder.

Viennent ensuite les thèmes de la « vanité », du « faire et défaire » puis de « la pesanteur et la grâce ». « Petit fille sautant à la corde » de Picasso y est présentée. Une sculpture en suspens assez incroyable à ne surtout pas louper ! Côté Calder, c’est une sculpture « On One Knee » en 6 parties qui est à découvrir.

« Découper et plier » puis « La grande vitesse » sont les deux dernières thématiques abordées.

RESERVER LES BILLETS

La boutique du Musée Picasso propose le catalogue de l’exposition. 256 pages. Prix : 42 euros. Ouvrage collectif sous la direction des commissaires de l’exposition Claire Garnier, Emilia Philippot, Alexander S.C. Rower et Bernard Ruiz-Picasso.

Infos pratiques

Horaires d’ouverture

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h30 à 18h. De 9h30 à 18h le week-end et pendant les vacances scolaires. Fermé tous les lundis et le 1er mai.

Le Musée Picasso est totalement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Tarifs et réservation de billets coupe-file

Plein tarif (à partir de 18 ans) : 14 euros.

Je vous recommande de réserver en ligne votre billet coupe-file au même tarif que sur place. Vous bénéficierez d’un accès prioritaire sur place et si vous le désirez, n’aurez même pas besoin d’imprimer votre ticket. Le billet donne un accès à l’exposition Calder-Picasso mais également à l’ensemble des expositions temporaires ainsi qu’à la collection permanente du musée.

RESERVER

Le billet coupe-file n’est pas horodaté. Vous décidez du jour et de la visite de l’exposition quand vous le désirez. Les billets sont valables plusieurs mois.

Gratuit pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur, les demandeurs d’emploi, les moins de 18 ans, les moins de 26 ans résidents et ressortissants de l’Union Européenne. Gratuit le 1er dimanche de chaque mois (mais forte affluence !).

Comment y aller ? Quelle station de métro ?

Adresse du Musée Picasso : 5 rue de Thorigny, 75003 Paris

Pour accéder à l’exposition Calder-Picasso, voici les transports en commun  à votre disposition :

  • Métro : stations Saint-Paul (ligne 1), Saint-Sébastien-Froissard (ligne 8), Chemin Vert (ligne 8) et Rambuteau (ligne 11)
  • Bus : 20, 29, 65, 75, 69 et 96

Les événements autour de l’exposition Calder-Picasso

Conférences

De nombreuses conférences autour de cette exposition Calder-Picasso sont proposées autour de diverses thématiques. Accès libre. Voici le programme :

  • Mardi 19 mars 2019 à 18h30 : conférence inaugurale animée par les commissaires Claire Garnier (directrice des collections et de la production du Musée national Picasso-Paris) et Emilia Philippot (conservatrice au Musée national Picasso-Paris)
  • Le 16 avril 2019 à 18h30 : conférence sur le thème « Les origines platoniciennes de l’art moderne à partir de la conversation Calder/Picasso » animée par Donatien Grau ( chargé de mission pour les programmes contemporains auprès de la présidente du Musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie)
  • Le 7 mai 2019 à 18h30 : conférence « Dialogue avec le vide » animée par Emilie Bouvard (conservatrice au Musée national Picasso-Paris) et Etienne Klein (chef du Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du Commissariat à l’énergie atomique)
  • Le 18 mai 2019 : événement spécial à l’occasion de la Nuit Européenne des Musées. Spectacle de danse contemporaine et de nouveau cirque de Yoann Bourgeois.
  • Le 25 juin 2019 à 18h30 : conférence des commissaires Alexander S. C. Rower et Bernard RuizPicasso

Visite-atelier

Croquez Picasso les samedis 16 mars, 6 avril et 13 avril 2019 à 14h. Accompagné de Sophie Lambert, artiste plasticienne et professeur de dessin à la Cité de la Céramique à Sèvres, vous pourrez vous aussi devenir artiste. Lancez-vous dans une expérience de croquis directement dans les salles d’exposition. Le matériel est fourni. Tarif de 20 euros.

Visite spéciale Jeune public

Chassez le portrait ! Une visite guidée spécifique et réservée aux enfants de 7 à 11 ans se déroule tous les dimanches à 15h (sauf les premiers dimanches du mois, le 17 mars et le 24 mars) et tous les mercredis à 15h pendant les vacances d’été (sauf le 17 juillet et le 24 juillet).

Les enfants mènent l’enquête sur les traces des portraits de Pablo Picasso. Accompagnés d’un guide-conférencier, seuls les enfants participent à la visite. Tarif de 10 euros.

La collection permanente du Musée Picasso

Le Musée renferme la plus importante collection d’oeuvres de Picasso au monde. Un lieu unique ! Sculptures, gravures, dessins, peintures… le Musée Picasso possède une collection riche et variée par sa taille mais aussi pas sa diversité.

La collection permanente a vu le jour grâce à des dons consentis à l’Etat par les héritiers de Pablo Picasso en 1979 et de Jacqueline Picasso en 1990. Des archives, des donations et des acquisitions à titre onéreux ont permis l’entrée de milliers d’oeuvres.

Collection de plus de 5000 oeuvres de Picasso et des dizaines de milliers d’archives : carnets de dessins, gravures, sculptures, peintures, photos, films, croquis… Une véritable mine d’or de l’art du XXe siècle ! Parmi les oeuvres maîtresses : « La Célestine » (1904), « Autoportrait » (1901), « La guenon et son petit » (1951), « Le peintre » (1915)…

Site officiel : http://www.museepicassoparis.fr/

RESERVER

Qui était Alexander Calder ?

Alexander « Sandy » Calder est né en 1898 aux Etats-Unis. Sculpteur et peintre américain, il démarre en fabriquant des poupées pour sa soeur et en offrant ses sculptures à ses parents. Calder décroche son diplôme d’ingénieur en mécanique et abandonne rapidement ce métier pour se consacrer à sa passion : l’art !

Il entre à l’Art Students League of New York en 1923 et commence à produire des oeuvres. Il travaille pour un journal et illustre ainsi des événements sportifs et publie des esquisses d’animaux.

Alexander Calder arrive à Paris en 1926 et se passionne pour les cirques. Se consacrant au Cirque de Calder (200 personnages en fil de fer tordu), il proposera une performance de deux heures dans le cadre d’une tournée européenne. Ce cirque fut exposé en 2009 au Centre Pompidou à Paris.

En contact avec des maitres de l’avant-garde artistique parisienne tels que Joan Miro, Le Corbusier, Jean Cocteau et Piet Mondrian, l’artiste développe alors son art abstrait. Il confectionne des sculptures abstraites articulées avec des petits moteurs dedans permettant ainsi une mise en mouvement. Ses mobiles seront même présentés à la télévision. Calder devient une figure de l’art cinétique.

Les succès s’enchaînent avec les projets. Il décède en 1976. Venez découvrir ses oeuvres dans le cadre de cette exposition Calder-Picasso au Musée Picasso.

Qui était vraiment Pablo Picasso ?

La vie de l’artiste

Pablo Ruiz Picasso est né en Espagne, à Malaga, le 25 octobre 1881. Il est mort le 8 avril 1973 en France, à Mougins (Alpes-Maritimes). Le génie a passé la majeure partie de sa vie en France et est considéré comme l’un artistes les plus importants du 20ème siècle. A l’origine du cubisme avec Georges Braque, Picasso aurait réalisé dans les 50 000 oeuvres.

L’artiste démarre sa carrière dès l’âge de 8 ans. Chaque voyage en famille fut alors l’occasion d’une nouvelle inspiration et de la réalisation d’oeuvres. Il enchaîne les expériences et les formations en passant notamment par l’école des Beaux-Arts de Barcelone.

Une carrière riche !

Agé de 18 ans, Picasso débarque à Paris avec son oeuvre « Les Derniers Moments » afin de représenter l’Espagne à l’Exposition Universelle de 1900. Accompagné de son ami Casagemas, ils s’installent alors dans un atelier à Montmartre. Les toiles se multiplient, les commandes sont nombreuses et les allers-retours entre Paris et l’Espagne se multiplient.

C’est alors que Casagemas se suicide. Picasso, totalement déboussolé par le décès de son meilleur ami, réalisera le tableau « La Mort de Casagemas » qui sera le lancement de sa « période bleue« . Une couleur froide qui accompagnera la vie de Picasso de 1901 à 1904.

En effet, en 1904, il rencontre sa première femme, Fernande Olivier, et s’installe au Bateau-Lavoir à Paris. C’est la période de l’amour, d’une vie romantique et ainsi du début de sa « période rose » qui est considérée de 1904 à 1906. Il fera d’autres rencontres marquantes pour la suite de sa carrière et notamment celle de Guillaume Apollinaire.

Dans la suite de sa carrière, Picasso traversera d’autre périodes aux inspirations variées : l’art africain, le cubisme, les ballets russes, le surréalisme, l’expressionnisme, l’impressionnisme… Nombreux ont été les mouvements artistiques qui ont contribué à l’éclectisme de son oeuvre.

Des oeuvres inestimables

Le peintre espagnol est parmi les plus réputés et le prix de ses oeuvres d’art atteint des sommets.

En février 2018, son oeuvre « Femme au béret et à la robe quadrillée » a été vendue aux enchères à Londres pour un montant de 69,4 millions de dollars !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.